Première plaquette, parue en 1986, contenant des poésies, des proses poétiques et des scénettes, portant entre autres sur la difficulté d'insertion des Africains à Strasbourg, mais une bonne partie, non dépourvue de sensualité, remonte à la culture gréco-romaine. Cette plaquette  a reçu en 1989 le prix du mérite littéraire au Club de poésie de Veyrier-du-Lac (Savoie). (Epuisé: il ne reste plus que quelques exemplaires chez l'auteur et au Service du Livre luxembourgeois à Marche-en-Famenne en Belgique pour 5 €)

"Poète du Luxembourg (ils sont rares) [à cette époque-là] qui nous adresse du Gabon où elle enseigne, un manuscrit de poèmes et de prose. D'emblée, on peut se rendre compte qu'il s'agit là d'une poésie en prise avec la terre, les éléments, le cosmos, mais aussi le quotidien, l'amour, la relation charnelle. Tout cela avec un sens aigu de la narration. Une sorte de violence aussi, parfois: Révolte. Cri de la masse opprimée. Gémissements de souffrance. Le lyrisme élégiaque reprend régulièrement le dessus: le soir abandonné, la mer renie ce qui passe, lyrisme servi par une langue élégante et bien maîtrisée, d'une relative sobriété." Editions Saint-Germain-des-Prés

Water music - Händel
00:0000:00